dimanche 31 octobre 2010

Comment l'Homme redevint Bête

Oyé oyé braves gens... Installez vous confortablement pour écouter l'histoire de l'Homme qui devint Bête.

Tout commença le soir du 31 octobre 2010. La maison devenait de moins en moins agréable à vivre car des araignées et des insectes peu sympathiques l'avaient envahie. Peut-être avaient ils décidé de se venger car nous proposions devant notre maison un menu tout à fait alléchant ... Mais à base d'insectes et autres animaux peu appréciés des êtres humains.


Ces insectes avaient commencé à s'installer confortablement jusque dans notre cuisine ...




Nous avions beau utiliser toutes les bombes anti-insecte de la maison ... Rien n'y faisait. Les bébêtes ne tombaient jamais raides. Elles étaient étonnement vivaces.

Nous nous sommes dit : non ce n'est plus possible. Ça suffit !!!! Isabelle commençait à faire la tête : "mais il faut trouver une solution" ! Eric y voyait tellement rouge que des cornes lui poussaient.


Pour nous aider dans cette lutte sans merci contre les bébêtes, nous avons d'abord fait appel à l'équipe de Charlie et ses dames, équipe spécialisée dans la mise à disposition de dératiseurs et femmes de ménage et gouvernantes et chats attrape-souris ... On pensait retrouver notre maison nickel au prix que nous avait coûté de faire intervenir toute cette équipe.



Sans succès. Les dites femmes de ménage et gouvernante ne savaient pas vraiment manipuler le balais ni tout autre objet ménager apte à nous débarrasser des intrus.


Nous avons augmenté la gamme des moyens d'attaque. "Tiens on pourrait leur faire peur en engageant un loup-garou ?" "Bonne idée mon chéri" ... Nous avons recruté le loup garou le plus effrayant du quartier... D'autant plus effrayant que son costume tenait avec de multiples pince à nourrices bien aiguisées.


Le dit loup-garou bien qu'effrayant et ayant remplacé par des moyens sonores les outils ménagers précédemment utilisés sans effet, n'a pas non plus réussi à nous débarrasser de ces bestioles néfastes... D'ailleurs, une sorcière était venue lui porter main forte ... Mais elle n'a non plus résisté à ces bestioles de plus en plus grosses et nombreuses et elle est partie comme une folle ... en oubliant quelques uns des ses doigts dans la panique



Ces affreuses bêtes ont pris tellement de vigueur en se délectant des mets trouvés dans notre cuisine qu'elles ont grossi ... grossi ... grossi ... tant et si bien qu'elles ont tissé une énorme toile devant notre porte. La mairie a du faire apposer le ruban danger-caution tellement la situation devenait critique. D'autant que la neige commençait à tomber et rendait l'escalier moins praticable.


Alors là, nous n'y tenions plus. Harassés par notre travail et notre rôle de parent ... L'invasion des bébêtes était de trop... Notre vie était devenu un cauchemar. Nous avons décidé de fuir les lieux et de trouver une autre maison pour vivre ... Les bébêtes avaient réussi à nous mettre dehors.

Quelle n'a pas été notre surprise quand nous avons constaté que d'autres maisons étaient envahies par le même fléau ...


Les insectes avaient eu raison des être humains. Les habitants essayaient aussi de faire appel aux services du loup garou qui se faisait payer grassement en bonbons. Mais force était de constater que rien n'y faisait.


Les hommes mourraient par milliers, pris dans les toiles d'araignées. Le boulanger n'arrivait même plus à faire face à la demande en production de cercueils. Les insectes avaient même envahi les commerçants du quartier.

Les cadavres d'hommes et de femmes jonchaient le sol car il n'y avait plus suffisamment d'homme vivant pour s'occuper de leurs morts.

L'homme abandonna le rituel des morts et est redevenu une bête ... son karma dégringola et il se réincarna en loup garou.

4 commentaires:

grandméchantmoun a dit…

Il y a des jours où l'on préfère rester au chaud chez soi et éviter toutes les horreurs décrites .!!!!
Ce loup - garou est bien effrayant , le menu exquisément bien composé et dégoutant , une punaise de bénitier ayant rencontré le diable , et une brochette de "sorcières- ménagères " sans balai , mais toutes belles (beaux) et souriant(e)s ;un vrai régal toutes ces photos ...que je dévore ...

papierre a dit…

Là, Chapeau (... de sorcier) !
Vous avez fait très très fort et très impressionnant.
Le dîner m'allait bien jusqu'au dessert (compote de vomi) et juste avant les images chocs, les
déguisements d'enfer, fruits de cerveaux bouillonnants et d'imaginations sans limite ...

"Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés ..."

Rendez nous nos gentils MTV, qui se sont fait bouffer par une sorte de famille Adams,
EN PIRE !
Des Bêtes, disiez vous ???

Gracianne a dit…

Ah ca, on peut dire que vous etes integres a votre nouveau pays, vous!

yowen a dit…

merci d'avoir partagé quelques unes de vos bébête avec nous...nous en avons fait qu'une bouchée!!!