lundi 11 août 2008

Vacances j'oublie tout

Icitte tout le monde fait du camping. Le Québec, comme le reste du Canada, est une ode à la Nature, toujours plus grande et imposante que les hommes. Le camping est un moment où on peut la retrouver et lui rendre hommage...
Bon vous voyez ce que je veux dire quoi : si le nom de la tente de base s'appelle la Canadienne, ce n'est pas pour rien. Alors pour faire son baptême du camping, c'est hot, c'est presque comme faire sa première communion dans une cathédrale.

Pour aller au delà des mots, voici quelques images :

Reconnaissance du terrain sauvage, par nos preux pirates/chevaliers/samouraï

Premier contact avec l'emplacement "coté salon" par les basketteuses/kayakeuses/footballeuses

Au camping on peut pêcher, de beaux poissons

Faire une croisière sur dos de baleine

Spectacle pédago-culturello-ecolo allongé dans l'herbe sèche

Petit repas cuit au feu de bois (donc pas de pluie et foyer sec depuis belle lurette)

Test du matériel de pluie au cas où il pleuve (Yowen les arrose au jet d'eau)

Détente en surveillant les enfants jouer dans l'herbe entre les installations de jeu et la plage (attention aux coups de soleil), les filles nous ont lâché en catastrophe, oubliant même leurs bibles urbaines

Et on vous assure, eux aussi se détendent.

Soleil, plage, canoë, feux de camps...et deux jours sans nos femmes, vous comprenez pourquoi on parle autant de détente.

4 commentaires:

papierre a dit…

Hé, hé,
Et moi qui me faisais du souci pour ces jeunes issus de la culture urbaine et sans l'entraînement du scoutisme à l'ancienne.
Bravo, les garçons !

C'est que vous aviez l'air drôlement bien équipés : canne à pêche et sabre d'abordage.
Si cela se trouve, SuperFélix avait aussi amené quelques uns de ses amis pour protéger tout le monde (dinosaure/dragon/squeletor/pokémon)

Merci pour les photos. J'ai un faible pour celle de la baleine (blanche !).
Et aussi celle de votre barbecue en pleine action. La friture et le steack d'orignal ne devaient pas être très chauds.

Attention, maintenant, à ne pas trop vous ramollir, d'être revenus dans la douceur du foyer.

G. moun a dit…

quel toupet ...! ils ont failli nous faire pleurer .... ils ont bien caché leur jeu !
Qui dit qu'un baptème de camping pouvait se faire sans eau , les MTV auraient-ils oublié leur racine judéo-chrétienne ?
pour la baleine en effet , pa la peine d'aller à Tadoussac ;
Bon maintenant on attend l'hiver et la neige pour rire un peu !

Gracianne a dit…

:) Vive la vie sauvage, vous etes des pros les gars.

RicEtYo a dit…

Merci de votre soutien, merci de vous être inquiété, mais vous avez vu, on s'en est très bien tiré.
Quand à notre racine au jus des ochrétiens, on a raté nos rencontres scouts du dimanche matin, on s'est donc arrêté à la racine, elle n'a pas pu pousser, elle est restée sauvage et c'est amplement suffisant pour faire du camping.
Faudra aussi qu'on vous parle des ballades en forêt...