samedi 7 juin 2008

L'enfance de l'art

Mauvaise idée de déménager. Non, mauvaise idée de ranger.
Avec Félix on s'inquiétait, il y a encore un an il refusait de tenir un crayon. Ça ne donnait jamais ce qu'il voulait. Heureusement son prof de moyenne section, un jour, lui a montré comment faire un rectangle marron, avec dessus un triangle vert. Ça y est il savait faire un arbre, il a commencé à prendre confiance et dessinait deci delà. Puis un an après, ce printemps, 2ème déclic : à peu près 17 dessins par jour depuis 3 mois. On arrive environ à 1530 dessins accumulés partout dans la maison. Et moi (je dois tenir de quelqu'un) j'essaie de tout garder.

Je me rappelle quand je gardais les coloriages d'Elsa ou tous les dessins de Fany, notamment les nombreux dessins d'animaux de Fany. Les lapins, les cochons d'Indes, les oiseaux, les chats... Je les accumulais dans des endroits différents pour qu'on ai pas l'impression que j'exagérais. Mais là aussi quand on a déménagé de Meudon on a été obligé de trier, de rationaliser.
Rationaliser ? Mais quand on y pense, certains artistes, après avoir eu de très grands professeurs, après avoir effectué de nombreux travaux et recherches graphiques, ils s'épuisent à essayer de retrouver un trait "authentique". Ils cherchent une impulsion, une force brute que l'on retrouve dans les peintures dites "primitives" ou auprès des enfants.

Nous c'est facile, on a des enfants à la maison, ce n'est presque plus la peine d'aller dans les musées. Il suffit juste d'accumuler et de rester objectif. D'ailleurs ceux qui les connaissent seront d'accord :
- Fany c'est Matisse, avec son regard acéré et sa ligne claire, colorée, intense et joyeuse à la fois.
- Elsa c'est Kandinsky, peut être moins maitrisée, mais faisant exploser ses couleurs avec légèreté.
- Félix c'est Picasso dans ses périodes de recherches intensives, avec plein (trop) d'histoires à raconter, dans des dessins chargés, avec des gestes directs, "premiers" et hors de toutes conventions.
Heureusement pour moi, aujourd'hui il y a les scans et malheureusement pour vous il y a les blogs. Alors rien de québécois aujourd'hui, juste une petite galerie de démonstration :


Période Picasso



Période Croc-Magnon (où grottes de Lascaux, c'est comme vous voulez)


Période créationniste (théorie fumeuse selon laquelle les hommes préhistoriques ont vécu en même temps que les dinosaures, je pense que Félix en rêve secrètement)


Période inspirée


Et enfin, la période n'importe quoi (ma préférée)

6 commentaires:

Gracianne a dit…

Garde le tous hein, on ne sait jamais, il pourrait devenir celebre :)

Papa gateau pour enfants ours a dit…

Merci Gracianne, je vois là une vrai maman qui nous soutient dans notre objectivité. Une petite pensée aussi aux dessins d'une autre F, nettement plus grande, et qui garde aussi jalousement son droit à la publications de ses dessins que son droit à l'image. Il faudra venir pour les voir...
Comme quoi le monde moderne n'a pas (encore) tous les droits ni tous les pouvoirs.

zab ex(in)patriée à Paris a dit…

Je me souviens d'Eric si malheureux de devoir jeter des souvenirs avant de déménager à Montréal. Et nos disputes. Mais non, on va pas garder l'exposé de Fany de 6ème. Pour Elsa, quelques poemes suffiront. Tu crois pas qu'on garde trop de bonhommes patates de Félix c'est un peu tjs pareil non ? Tu es sûr que ton mémoire de maîtrise va te resservir ? Le pot de yaourt avec des collages : tu y tiens vraiment ? Isabelle la rationelle : tout ce qui n'a pas servi depuis 3 ans est supect, sauf ma collection de théières qui ne servent à rien. Eric le collectionneur nostalgique. La belle équipe et la belle épopée. On est arrivé à un bon compromis. Tiens, juste à côté de moi, Grand moun est en train de ressortir les dessins des enfants : en voilà une autre de collectionneuse. Avec l'informatique, plus de limites, en voilà un qui est content et qui doit passer son temps à scanner dès que j'ai le dos tourné ...

yowen a dit…

Cool le musée d'art moderne de Montréal sur votre blog... J'adore, et je suis impatient de venir voir le reste de la collection et surtout de découvrir les travaux de la mystérieuse F si attachée à ses droits de diffusion...
En tout cas Igor nous a bien expliqué toutes les histoires des magnifiques dessins de son copain Félix (la question étant de savoir si on allait voir tout ces animaux au Canada), et moi j'espère que ça lui donnera le déclic de fréquenter un artiste de cette trempe pendant les vacances...

eric a dit…

Pas d'inquiétudes, on a un stock de papiers brouillons ramené du travail pour faire dessiner tout un régiment de garnement.
Viendez on vous attend de crayon ferme.

Papierre a dit…

J'aime beaucoup cette expo.
Et le conservateur de la galerie a dû passer du temps à trier et choisir, les dessins à exposer.
Beau travail :-))))

Quand je pense à tout ce qu'on a pu jeter des oeuvres de nos enfants qui prenaient trop de place (les oeuvres, surtout).
Ha ! si nous avions connu le numérique plus tôt.
Ils ont vraiment de bonnes idées ces canadiens ...
Continuez. Merci