mercredi 3 juin 2009

Test psychologique

Les journaux de préparation à l'été se multiplient. Avec leurs lots de comment perdre XX kg sans s'en apercevoir. Les meilleurs choix de barbecue. Prendre soin de sa peau sous le soleil. Acheter le bon matériel de camping. Bon, vu que ces catégories là ne nous intéressent pas beaucoup. Enfin un petit peu quand même le barbecue, mais vu la taille du balcon, nos ambitions sont modestes. Vu qu'on lit quand même des magasines, on se jette sur la page des tests psychologiques.

Vous souhaitez découvrir votre personnalité. Alors remplissez ce test avec nous.

Quel genre de printemps êtes vous ?

Un maximum de 3 réponses permises par personne.

Genre marmotte à peine sortie d'hibernation,
voire d'outretombe à Outremont.


Genre survitaminé. Un peu comme les enfants le samedi matin... pfff


Genre fleurette fragile mais qui survit parfaitement à l'hiver


Genre fleur sophistiquée mais qui nécessite des soins très délicats.


Genre chouette on peut essayer toutes les sauces barbecue pas chères
avec notre BBQ weber très cher à faire pâlir les voisins


Genre très père et fils méditerranéens
qui fomentent quelques coups de pourfendeurs


Genre calmement et soyeusement parfait ... quelques minutes ...
pour mieux se déchainer ensuite


Genre très camaieux ton sur ton,
très coooocooooning


Genre muffins aux bleuets ou aux carottes au blé complet (vous voyez ya du progrès. En plus l'huile est remplacée par de la compote)


Genre saucisse enrobée qui se donne des airs de star
et qui l'assume


Genre crustacé qui attend de mettre sa robe rouge
pour n'être que mieux déshabillé et dévoré.
Saison-festival du homard oblige.


Genre invitation au voyage.
On vous attend.


Genre défense des travailleurs
(impossible ici car le 1er mai n'est pas férié.
Normal, le muguet n'est pas en fleur avant fin mai.
C'est peut-être pour cela qu'on a seulement 15 j de vacances)


Crédit photo Christelle

7 commentaires:

Gracianne a dit…

Pas tres sure, pleine d'hesitations la, je prendrais bien l'invitation au voyage.

claire a dit…

l'invitation au voyage ou les homard dur dur

Xavier a dit…

Eric et Félix, ne restez pas en t-shirt, vous allez finir à l'hopital et on pourra pas vous voir à Nice.
Plein de bises à la famille
Xav

g.moun a dit…

Je ne donnerai donc qu'une réponse : GENRE MARMOTTE , invitée au voyage , du salon au jardin enveloppé de senteurs fragiles et sophistiquées , pour coucouner sur chaise longue en lisant le programme de lutte ouvrière , avec chat calme et soyeux ronronnant sur le ventre ,mais en évitant muffins et sauces pour ne pas devenir saucisse enrobée, et ceci jusqu'à être rouge comme un homard pour avoir somnolé au soleil en rêvant à 2 héros méditerranéens . voilà pour faire simple et respecter la consigne !!

papierre a dit…

Belles images, et bien tentantes aussi ...!

En tout cas, je crois deviner où Gmoun est mûre pour passer sa retraite : l'hiver à Clamart, l'été à Palavas et le printemps à Montréal.
Pour l'automne, elle aura le choix partout.

FamilleMTV a dit…

Bon alors :
Gracianne tu sais que tu es la bienvenue et que te voir découvrir les joies du Québec nous manque pas mal. Viens seule si les autres ne sont pas chauds !
Claire, pour cette année c'est nous qui passons te voir, mais si tu aimes le homard vient en juin l'année prochaine on te promet un festival.
Xav, lui a peu de chance de quitter Nice pour Montréal, même en été. Quoique mon Xav' l'automne peut être. En tout cas les bars sont ouvert à toutes les saisons.
Pour grand moun je vois plutôt l'hiver à Montréal, l'été à Clamart, l'automne à Palavas, Intéressant non ?
Papierre, on attend ton avis, l'excuse que Yowen ne donne pas de nouvelle ne tiens pas !
Bises à tous.

papierre a dit…

mais ... les enfants,
si on pouvait, vous le savez,
nous serionss là,
et tout le temps,
et même déjà icite à l'heure du homard !
Miam !
Et aussi à l'heure de la neige,
à celle des maringouins
à celle de la tire d'érable
et des petits lardons
de Jean Talon,

Tentateurs, va !!!
mias pfffuitt

vous allez voir, cet été, on va vous trouver de bonnes raisons de rentrer.