vendredi 18 janvier 2008

Dernière journée :-( au Musée :-))

C'est vrai que New-York se suffit à elle-même. Pas besoin de chercher l'expérience unique, la dernière expo pour se faire plaisir. Regarder les gens circuler, la vie qui se déroule devant nous, mais aussi beaucoup au dessus de nous. Flâner dans les quartiers pour tenter d'en humer l'âme. chercher des indices, des marques de l'histoire. Écouter les gens dans le métro, les différentes langues, la variété des individus. Aller voir à quoi ressemblent leurs épiceries. Marcher, marcher pour essayer de mettre les dimensions de la ville dans nos pieds. Monter monter pour apprécier la hauteur Pas besoin de plus pour être comblés...

Mais quand même, se faire un tout petit musée. Félix et Eric ont facilement choisi le leur : le musée d'histoire naturelle, les dinosaures en bref. Et puis, pour suivre l'idée de certains créationnistes américains qui refusent d'admettre l'évolution de Darwin, on va vérifier si les hommes ont vécu au temps des dinosaures. Félix court partout comme si à chaque instant, c'est lui qui découvrait une nouvelle bête. Quel explorateur cet enfant.

Et les filles, on se fait un musée d'art, juste un, un seul, promis. Je sais que je vous y ai un peu trop emmenées petites. Mais quand même ... Bon reste la question quel musée ? C'est pas le choix qui manque. Et bien ce sera le MOMA mais on va pas s'épuiser, seulement 2 étages.

Arrivée au MOMA, superbe architecture. De beaux volumes, une lumière très bien étudiée pour mettre en valeur les oeuvres, qui sont suffisamment espacées pour que cela paraisse aéré malgré la richesse de la collection permanente.

Pas trop de monde, on peut se sentir seul avec une oeuvre pour laisser monter l'émotion.

Et voici une partie de ce qu'on a rapporté de notre voyage. C'est la 1ère fois qu'on prend des photos d'oeuvres et le résultat est pas si mal. Je pensais que cela pouvait gâcher l'instant comme de filmer les enfants lors d'un de leur spectacle, et bien non. Et cela entretien les souvenirs ... ce qui est parfois utile quand le disque dur cérébral est plein.



Le musée d'histoire naturelle aussi contient des oeuvres uniques. Mais pas du même genre. N'empêche, on a beau dire qu'on sait ce qu'on va y voir, le résultat est impressionnant. Je pense que c'est la plus belle exposition de squelettes de dinosaures qui soit. Bien présentés, bien expliqués, bien mis en valeur.
Tout simplement Gigantesque.

Et ce n'est qu'un étage, les 4 autres sont des galeries présentant de manière très riche les différentes espèces animales. Encore un lieu mythique...et qui rassasie le plus gourmant des visiteurs au bout de 2 ou 3 étages.

Épuisés, repus, souriants par tant de belles choses, on se retrouve au bord de Central Parc. Beaucoup moins feuillu et peu fréquenté l'hiver (quoiqu'on voit encore pas mal de joggers sur les pistes cyclables, il doit y a voir des embouteillages dès qu'il fait beau !). Un petit détour par le parc est quand même agréable, rien que pour réaliser un peu plus la taille de cet immense espace vert au milieu de la ville (tout doit être fait en grand ici).

Décidément, il va bien falloir qu'on y revienne à New York. Quand il fera plus beau et qu'on pourra croiser encore plus de monde.

Bilan des 3 jours : ville qui mérite sa réputation, très urbaine, moderne et parfois très rétro à la fois, mais avec (toujours et définitivement) un fort goût de "revenez y". On comprend mieux les paroles de Téléphone.

3 commentaires:

claire a dit…

c'est décidé, je prefère visiter NY que les chutes du Niagara.

Gracianne a dit…

Isa, j'ai loupe ton anniversaire, toutes mes excuses, je ne suis vraiment pas fortiche avec les dates. Alors des gros bisous d'anniv, et merci pour les photos du MOMA, elles sont belles, si claires, reposantes.

la belle doche a dit…

moi aussi j'ai oublié ton aniv, tellement occupée à préparer la fête du mien !!!!
bisous