mercredi 26 mars 2008

En route vers Québec

Pour la longue fin de semaine de Pâques, nous sommes allés à Québec. Félix avait sûrement peur qu'on ne l'emmène pas et s'est comporté comme un chat qui voit des affaires se préparer et est tenté par un petit tour dans la valise. Comme la catou de GM mais avec moins de poils laissés sur les affaires.


En allant à Québec, la capitale nationale (si on ne veut pas froisser les susceptibilités) mais en fait la capitale de la région, nous avons fait une halte à l'hôtel de glace. Un hôtel tout en glace oui oui et même qu'il faut payer une fortune pour dormir dedans (1000 $ pour 2). On a préféré juste regarder car, dormir par -4 ne nous tentait pas, même enfouis dans des fourrures et collés les uns contre les autres.

On n'a pas voulu dormir dedans même si les les murs nous racontent l'histoire du Québec, des premiers arrivants ... Normal, c'est le 400ème anniversaire de la fondation de la ville de Québec. Après le 1er voyage de Jacques Cartier en 1534, cherchant un passage vers l'Asie, déçu de ne pas avoir trouvé l'or et les richesses qu'il cherchait et rentré en France. Ils étaient 28 français entourant Samuel de Champlain à s'installer en 1608 sur le cap diamant qui surplombe l'endroit où le fleuve St Laurent est le plus étroit. 20 sont morts de malnutrition et de scorbut le 1er hiver en attendant que les navires de ravitaillement arrivent au printemps. Mais heureusement pas tous ... Et la nouvelle France était née.


Ils ont pensé à tout. Une petite maison et un cheval pour jouer.


Des salons pour se reposer. Et même à un toboggan pour se réchauffer.


Une chapelle pour prier ...


Et là, on commence à regarder les détails : le soleil à travers les glaçons, la glace qui craquelle comme la peinture sur les murs. C'est vraiment beau et blanc.


Mais très éphémère.

3 commentaires:

Gracianne a dit…

Etonnant, et si joli le rayon de soleil a travers le givre.

papierre a dit…

Après la neige, la glace, ...
A quand le patinage sur le St Laurent ?
Belles photos, cadre impressionnant !
Malgré les peaux de bêtes, on doit quand même avoir froid aux fesses
Courage

G. moun a dit…

Quelle pureté ! quelle magie ! quelle féerie!
même si les peaux de bête marrons cassent un peu .. je ne veux surtout pas dire qu'il eut été préférable de mettre des peaux d'ours polaire ...;
les canadiens savent bien exploiter leur "situation". Mais quel snobisme tout de même ... 1000$ la nuit .. même si on est pas de ..glace et qu'on soit pour le "rapprochement des corps" .