samedi 29 mars 2008

Un bain de neige

Ce qu'il y a de chouette ici, c'est qu'on peut alterner : neige, glace, poudrerie, soupe, tempête, petite neige fine, tempête de glace. L'hiver se prolongeant au delà de l'habitude, les blagues sur le temps circulent fort par mail.


Non content de vivre le 2ème hiver le plus enneigé de l'histoire du Québec, la longueur aussi est exceptionnelle. La sève dans les érables est en retard. La saison de ski bat encore son plein... Mais ici, à Montréal, ce n'est rien par rapport en Région (tout ce qui n'est pas Montréal). Car les autres villes ne ramassent pas la neige pour l'emmener à l'extérieur mais la soufflent sur les terrains des particuliers. Les fenêtres du rez-de-chaussée ne voient plus la lumière tellement il y a de neige. Les enfants prennent leur collation assis sur la barre haute du portique des balançoires.
Les routes ressemblent à une piste de bobsleigh. Les panneaux sont invisibles. Le vent rabat la neige sur la route qui parfois devient toute blanche. On a parfois l'impression de vivre dans un film noir et blanc.

Les cabines de téléphones sont difficilement accessibles. Éric c'est cogné la tête en voulant rentrer dans une cabine. Mieux vaut téléphoner à genou. Les bornes incendie sont soigneusement signalées pour être dégagées après les tempêtes.

Les stalactites sont reines. Mais avec le soleil plus chaud, risquent de se détacher.

Le vent dessine des dunes de neige. Le Saint Laurent est glacé mais les brises glaces maintiennent un passage au centre. Les plaques de glace dérivent sur les côtés.


Tout cela est vraiment exceptionnellement beau. On compte bien en profiter jusqu'au bout. Bon, on vous laisse, on va skier.

4 commentaires:

papierre a dit…

Génial !!!
Un séjour rare, lors d'une année exceptionnelle :
Génial !
Emmagasinez les expériences, les images, les sensations, les souvenirs, ...
... avant de revenir vivre, comme aujourd'hui, un bien triste dimanche de fin d'hiver, dans la banlieue de Paris, pourri de pluie froide et de gris, et avec une heure en moins de sommeil.

Petits et grands veinards, vous êtes.
bises

Gracianne a dit…

Delire :) Alors, c'etait bien le ski?

G moun a dit…

Vous êtes bien "fins" et pas "niaiseux" d'avoir choisi une hiver pas "plat"
proposez toutes ces photos à M. Tremblay..pour illustrer ses "chroniques ..." Tout y est décrit ; Il peut en faire une BD.

Le comble tout de même .. serait un incendie :mais puisqu'ils dégagent vite les bornes .Un conseil si le feu prend chez vous , vous aurez plus vite fait d'y aller à coup de pelleté.

papierre again a dit…

Et la gadoue que cela va faire, au dégel !
... De quoi regretter la glace.
J'espère que vous avez aussi de bonnes cuissardes en caoutchouc,
ou une combinaison de motard, ou d'égoutier :-))