vendredi 21 novembre 2008

Été des indiens 2e partie

Pour faire un bon été des indiens :
Prenez d'abord une bonne cuillerée de gel en octobre (voir "Été des indiens première partie");
Incorporez ensuite une période de redoux (pour cela il faut remonter au dessus de 10 degrés, si vous remontez à 16 ou même 20 c'est l'idéal);
Maintenez la cadence pendant au moins trois jours avec pas ou peu de précipitations (attention c'est la partie la plus délicate);
Vous pouvez saupoudrer d'un peu de brouillard matinal;
C'est prêt !
Surtout il faut le consommer sans modération tant que cela se maintien. C'est une recette ancestrale, qui fonctionne bien à Montréal, mais qui n'arrive pas tous les ans. On est chanceux, on a peu avoir le notre cette année. Bon il n'a duré que 4 jours et il est bel et bien fini depuis plus d'une semaine (on est définitivement en dessous de 0 pour plusieurs mois), mais quand même, admirez le résultat :

Des feuilles en abondances

Qui tombent toutes ensemble, faisant des tapis aux multiples couleurs

Tellement nombreuses qu'elles "dégoulinent" même sur la route

Une brume matinale d'où pourrait sortir un indien


Une lumière incroyable sur le Mont Royal ou en entrant dans le centre ville
j'ai bien fait de prendre le bus ce matin...

Pour les amateurs d'informations plus poussées du genre "pourquoi cela s'appelle l'été des indiens ?" vous pouvez aller voir les explications du gîte du rêveur, on ne connait pas le gîte mais leur texte est bien fait.

4 commentaires:

G. moun a dit…

voilà une recette peu calorique, mais calorifère , qui ravit le regard , qui se digère bien .Je comprends qu'on en veuille au menu tous les jours ... hélas: la livraison du produit,ai-je compris, est rare .. Mais quel bonheur et quelle "douceur dans ce monde de brutes". surtout si vous consommez avec ceux que vous aimez .
D'ailleurs pardon Graciane et les MTV . je reste "sèche" sur le prochain jeu des Lasagnes . Sèche et surprise : elles peuvent donc exister autrement que ...surgelées????
Mais bon courage à tous et ...je ne refuse pas les invitations ni les colissimos....

Gracianne a dit…

Bon G.moun est meilleure en scenari qu'en lasagnes. On se complete donc :)

je crois que le notre est bien fini aussi, malheureusement. Et puis on n'a pas vu d'indiens dans la brume. Mais ce sera surement pour une autre annee. J'ai confiance.

papierre a dit…

Apparemment, cette année les feuilles sont plus par terre que sur les branches.
Mais c'est joli aussi, une mer de feuilles vertes ou jaunes.
Merci pour ces belles images.

Ici l'automne donne en plein (mais pas très indien) et la neige arrive sur les hauteurs.

Heureusement, nous d'icitte, qu'on a le Beaujolais Nouveau pour se réconforter. J'aime bien, moi.
Et l'année est plutôt bonne : frais, fruité, gouleyant, léger...
Avec des lasagnes, il devrait être parfait.
J'en salive d'avance.
Qui veut en faire ? je serai celui qui débouche les bouteilles.

re-papierre a dit…

Dimanche 23 nov.
Finalement, ce sera plutôt un vin chaud avec du miel et de la cannelle.
Il neige sur Paris.
Bon, ... quelques flocons avec de la petite pluie. Mais quand même.
On en pense que plus à vous avec vos -10°
Pauvres enfants.
Couvrez vous bien
Bises