dimanche 23 novembre 2008

Un dimanche : l'art de ne rien faire ou si peu

Ce dimanche, on se lève pas trop tôt. Il fait très froid dehors. On se félicite encore une fois de la bonne soirée passée ensemble avec Liette Pierre Martine et Laurie-Anne. On se complimente de l'aide précieuse des enfants qui n'hésitent jamais à donner un coup de main pour préparer le repas (enfin presque et puis ce matin on veut y croire). On regarde les traces de la bonne soirée passée. Chouette, il nous reste encore quelques fondants au chocolat nationalistes (le québec est reconnu comme une nation depuis peu).


On grignotte des petites choses sucrées et épicées en entendant le café couler... On félicite le petit de ses oeuvres de la veille, des ginger bread cookies pour se rappeler que Noel approche.

On range au tri sélectif la bouteille de vin de la cave de grand-poun, on se remémore comment ce vin se mariait parfaitement avec le tournedos rossini, les petits champignons et le gratin dauphinois.

On se recouche avec un bon livre. Les draps n'ont pas eu le temps de se refroidir complètement. Le petit vient prendre un grand calin. Puis au bout d'un moment il s'agite, trop à notre goût. Eric l'envoie jouer dans sa chambre. Les yeux se referment quelques temps. On reprend le livre : oh mon marque page est tombé. J'en étais où ? Ah oui, quand la servante se permet de repositionner la nature morte que son maître est en train de peindre. On ne se lève que quand rester dans le lit devient inconfortable.

Et puis on se dit qu'il va falloir faire une petite chose utile aujourd'hui pour couper court à tout soupçon de culpabilité qui risquerait de venir : ouvrir le nouveau calendrier offert par Liette, reporter les anniversaires et les évenements importants en collant des autocollants. Un nouveau venu dans le calendrier cette année : Sasha mais Eric vous en dira davantage sous peu pour ceux qui ne suivent pas.

On sait qu'on va remplir ce calendrier peu à peu avec les bonnes surprises : Il faudra aller chercher Papierre, MTT, GM, GP, Vincent ou Yowen et Anne à l'aéroport. Louise et Jean nous emmènent en week-end. Et puis des moins bonnes : la série de RV chez le dentiste d'Eric, les leçons de math de Fany. Ce calendrier posté sur le frigo nous accompagne mois après mois et essaie de nous organiser. Et je vous assure que c'est loin de n'être que pour les mamans contrairement à ce qui est annoncé!

Enfin, vivre un dimanche comme cela, ne rien faire ou presque, ce n'est pas si facile, non programmable, même si cela demande un peu d'organisation et de volonté.

8 commentaires:

Gracianne a dit…

Qu'il est bien ce dimanche! Faudra que tu me donnes des cours, tu organises un stage chez moi par exemple, et on va tous se recoucher apres le petit-dej - grasse mat obligatoire! parce que moi, j'arrive pas!

Au fait, s'il restait des araignees d'Halloween dans les magasins, tu pourrais nous en prendre? (oui je sais, c'est deja Noel) parce que les enfants ont fini les leurs. Et ils les aimaient bien.

papierre a dit…

Des araignées d'Hallowween ? pour les enfants ? à Noël ??? et qui se mangent ? avec les pattes ?
Quelqu'un(e) peut m'expliquer ?
Je reste bien curieux de résoudre cette énigme...
Merci

Isa, avec une telle profession de foi :
celle de rester au lit quand dehors il fait froid,
prouve que tu mérites déjà ton doctorat...
de Santé publique. Et de Salut public, je crois.

Le éric masqué en commentaire anonyme a dit…

Rester au lit quand il fait froid, rester au lit quand il fait froid, ouais attention quand même car au Québec cela veut dire rester au lit 6 mois !

Gracianne a dit…

Je ne vais pas laisser papierre dans l'interrogation: Isa nous a apporte toute une selection de ce que les nord-americains font de mieux en matiere de gadgets horribles pour Halloween. Mes enfants ont particulierement aime les grosses mygales velues, qu'ils ont emmenees a l'ecole ou certaines se sont perdues. Il n'en reste plus qu'une, blessee en plus. On lui recolle les pattes de temps en temps. Enfin voila, ils m'on demande de bien vouloir faire la commission a Isa de leur trouver des araignees. Les enfants sont adorables :)

G. moun a dit…

Au fait Gracianne : les araignées , tu les cuisines comment ?

Gracianne a dit…

En brochettes, a la chinoise bien sur!

zab a dit…

Bon alors, je vais aller voir si je trouve encore des araignées dégoutantes dans les magasins. Sinon ce sera peut-être des père noel velus et ventrus. plutôt à faire en broche qu'en brochette donc.

papierre a dit…

OK, merci merci
pour toutes ces informations.
SVP, le jour où vous ferez un Mygale Day,
il ne sera pas nécessaire de faire des photos hein ?.

Heureusement que Eric le Sage (c'est mon fils) a su raison garder.
Il ne s'agirait pas maintenant d'hiberner.
Ouvre grand les fenêtre, pour tout le monde réveiller,
et avec la pelle, dehors, tous iront se réchauffer.