vendredi 28 décembre 2007

Un bout de Noël de l'autre côté de l'atlantique

Et voilà ce que cela donne la communication Skype-de-Noël chez Papierre et Matitine. C'est la magie de Noël.


Et leur sapin de Noël pas mal non ? Il manque un peu de neige quand même : la couche est un peu fine.


4 commentaires:

Catherine a dit…

bonjour les cousines,
bonjour les cousins,
bonsoir Montréal !

petit conte de Noël
La câlisse de marde blanche

Ce texte satirique circulait dans les bureaux des sociétés québécoises en 1998. Il aurait été écrit par un « maudit français » (selon le Hors-série n°18 de Rebondir – S’installer au Canada; page 68).

12 août : Nous venons d’emménager dans notre nouvelle maison à Québec. C’est très beau ici, les montagnes sont si majestueuses. J’ai hâte de les voir recouvertes de neige.

14 octobre : Québec est le plus bel endroit du monde, les feuilles des arbres ont pris toutes les teintes possibles de rouge et d’orange. Nous sommes allés nous promener en montagne et nous avons vu des chevreuils. Quelles créatures gracieuses ! Ce sont certainement les plus beaux animaux de la création. Cet endroit est un paradis. Je l’adore !

4 novembre : La saison de la chasse au chevreuil commence bientôt. Je ne peux pas croire qu’on puisse vouloir tuer un si bel animal. J’espère qu’il neigera bientôt. J’aime tellement Québec !

15 décembre : Il a neigé hier soir. Nous nous sommes réveillés ce matin pour découvrir que tout était devenu blanc. On dirait une carte postale. Nous sommes tous sortis et nous avons fait un combat de boules de neige (j’ai gagné) et, quand la charrue est passée, nous avons dû déneiger l’entrée à nouveau. Quel bel endroit ! J’adore le Québec.

18 décembre : Encore de la neige hier soir. C’est merveilleux ! La charrue nous a encore fait sa petite farce dans l’entrée. J’aime tellement le Québec !

19 décembre : Encore de la neige hier soir. Je n’ai pas pu sortir de ma cour pour aller travailler. Je suis épuisé de pelleter. Criss de charrue !

21 décembre : Il est encore tombé de la marde blanche hier soir. J’ai des ampoules plein les mains à force de pelleter. Je crois que le gars de la charrue se cache au coin de la rue et attend que j’aie fini de pelleter. Le câliss de chien…

25 décembre : Joyeux sacrament de Noël !!! Encore de la tabarnac de neige. Si jamais je mets la main sur le câliss de chien qui conduit la charrue, j’men va y faire faire un osti de boutte sur les coudes. Je ne comprends pas pourquoi y mettent pas plus de calcium sur les routes pour faire fondre la criss de glace.

27 décembre: Encore de la marde blanche hier soir. Ça fait trois jours qu’on est pas sorti sauf pour pelleter le tabarnac d’entrée à chaque fois que le câliss de sale passe avec son osti de charrue. On peu pas aller nulle part, le char est pris dans une montagne de calvaire de marde blanche. Le gars de la météo dit qu’y va en tomber encore 20 centimètres à soir.

28 décembre : Le criss d’innocent de la météo s’est trompé. On a eu 50 centimètres de la câliss de marde blanche. Si ça continue comme ça, ça sera pas fondu avant le mois d’août. La charrue est restée prise dans le banc de neige sur la route et l’osti d’écœurant qui la conduit est venu frapper chez nous pour demander s’il pouvait emprunter ma pelle. Après lui avoir dit que j’avais passé au travers de 6 pelles pour pelleter toute la marde qu’il m’avait poussée dans l’entrée, j’y ai cassé la 7ème sur sa criss de tête.

30 janvier : On a fini par sortir de la maison aujourd’hui. On est allé au magasin pour acheter de quoi manger et en revenant, un câliss de chevreuil s’est braqué devant le char et je l’ai frappé. J’ai pour 3 000 $ de dommage. Criss de chevreuils ! Comment ça se fait que les osties de chasseurs les ont pas tous tués au mois de novembre ?

1er mai : J’ai emmené l’auto au garage en ville. Y’a toujours bien des criss de limites ! Le tabarnac de char est tout rouillé à cause de l’osti de calcium qu’ils mettent partout sur les chemins.

20 mai : On est déménagé en Floride. J’peux pas comprendre qu’il y a du monde assez innocent pour vouloir vivre dans un criss d’enfer comme le Québec !

Catherine a dit…

les explications de Maître Capello pour les non initiés :

- criss, tabernac, osti, sont des jurons (putain, bordel...); ils peuvent être combinés;
- câliss (voir criss, tabernac, osti);
- boutte : c'est pas compliqué;
- c'est l'boutte d'la marde : il ne manquait plus que ça.

papierre a dit…

Coucou Catherine
Je ne te savais pas si experte en québècqueries (on doit bien pouvoir dire cela).
Vive ce Blog qui rassemble les familles au delà de la Seine, de la Loire et de l'Océan...
:-)))

Certes, il y a peu de neige sur notre sapin, mais ce qui frappe dans toutes les photos, c'est que chez nous, on a tous des pulls dans la maison et qu'à Montréal, vous vous baladez en te-shirts. Un comble !

Et maintenant, avec quelques jours d'avance, Bonne Année à tous et à toutes, où que vous soyez.
et Bises

zab a dit…

Allo à tous,

Icitte pas de pb d'energie avec le pétrole de l'Alberta et pas de souci non plus de l'économiser. Donc pour compenser les courants d'air créés pas le manque d'isolation, le proprio bouste la chaudière... une température tropicale.
Catherine, je vois que tu as vite appris lors de ton séjour ici les mots essentiels pour jurer ... bravo. Bonjour à Toulouse.