mardi 5 février 2008

Compagnons de fin de semaine

Comme prévu, voici nos compagnons de fin de semaine. Avec la fin de semaine sportive qu'on a eu, il fallait l'équipe et l'équipement adéquat.

D'abord : La team , ou plutôt le gang comme on dit icitte des copains pour aller voir le match de hockey. Nos deux amies sont venues accompagnées d'un groupe d'étudiants brésiliens (anglophones) et de quelques amis glanés sur le campus. Indispensables pour soutenir l'équipe de Mc Gill. Elsa ayant passé la nuit chez une copine la veille est restée se reposer à la maison.


Ensuite le lendemain, on est passé un cran au dessus : Le XLIIe Superbowl. Une date quasiment fériée aux États Unis (normal qu'ils le mettent un dimanche). C'est moins fort ici, mais étant en Amérique du Nord on a quand même accepté de sucomber. Isa était la plus motivée, et ce n'est pas que parce que la coupe s'appelle le trophée Budweiser (LA bière américaine) mais parce que c'est celle qui s'interesse le plus à la culture des États Unis. Je pense que c'est dû au fait qu'elle passe plus du tiers de sa semaine à travailler, échanger, apprendre, lire, écrire, encadrer, blaguer...en anglais. Pour la bière d'ailleurs on s'est équipé d'une version locale : la Boréale.


Enfin, pour savourer le match et nous occuper pendant les TRÈS nombreuses coupures de pub, on a savouré un maximum de spécialités adéquates. L'immersion culturelle passe aussi par là.



Enfin, le match a été super. On est pas sur d'avoir saisi toutes les subtilités, mais on s'est fait assez vite aux règles (c'est une variante du rugby, il y a donc une base commune très appréciable pour arriver à suivre). On nous disait qu'en général une finale de superbowl est souvent décevante (trop d'enjeux, de stress ou parfois de différence de niveau). Mais cette année on a été gaté, de très belles actions, une fin de match alletante, un retournement de situation qui a surpris plus d'un bookmaker. En un mot ce fut un match historique pour le superbowl et très sympa pour nous.

Merci Isa, d'avoir mis toute la famille dans la canapé dimanche soir.

5 commentaires:

yowen a dit…

Alors là je crois que l'on peut parler d'une intégration totale!!! C'est fini les petits frenchi de Paris... En plus pour finir ce super marathon vous avez eue le droit au super tuesday... En trois jours vous avez fait le tour de la culture américaine. Belle conclusion après cette petite escapade à New-York.

claire a dit…

confondre le RUGBY et le foot américain quelle tristesse !!!
C'est t'y des hommes dans leurs petits collants moulant, leur fausses épaules et leur casque avec grille de protection. Tous à quatre pattes immobile, un cri ils avancent d'un petit pas. et rebelote et puis tout d'un coup il y en a un qui se lève et lance le ballon loin comme pour s'en débarrasser. Et puis ils sont tellement fatigués qu'ils partent se reposer, et laisse la place aux remplacents et cela quatre fois pour un match. Et vous trouver que cela ressemble au RUGBY. La traversée de l'Atlantique détruit les neurones ????

claire a dit…

David vient de passer et vous fait des bisous

Gracianne a dit…

Si ca c'est pas de la culture :)
Dites, quand vous rentrez, vous pourriez me rapporter du relish pour mes hamburgers?

ClubFamille a dit…

Coté culture, on peut voir sur la photo qu'on met encore de la moutarde "française" et qu'on mange des saucisses au tofu. Si on avait pu on aurait aussi pris du pain à hot dog "smart" comme ils disent (aux grains de blé entier, avec plus de fibres, donc plus "santé"). Y a encore un petit fond Bobos parisiens...D'ailleurs Gracianne ne s'y trompe pas, le plus typique c'est le relish (on t'en ramenera avec plaisir).
Coté sport, j'aime beaucoup la description de Claire, y a du vrai. Mais c'est aussi réellement une variante du rugby et non du badmington ou de la danse classique (malgré les collants)