jeudi 8 novembre 2007

De l'Écureuil Québécois


Une des grandes joies de notre séjour au Québec ce sont ces écureuils qui gambadent partout dans les parcs. À Paris nous avions les pigeons, nos trois petits les ont toujours adorés. Et quand on voit Félix courir après un pigeon on ne peut s'empêcher de revoir Fany ou Elsa faisant pareil. Mais je vous avouerais qu'à part cette petite image émouvante, j'apprécie peu les pigeons parisiens. Alors que les écureuils là, c'est l'fun.

C'est dur de ne pas les trouver mignons. A part Grand Moun qui est tombée une fois sur un fou dans un parc prêt à leur taper dessus, je ne connais personne qui n'aime pas les écureuils. Alors imaginez notre joie quand nous sommes arrivés ici, du soleil tous les jours, des parcs on ne peut plus verts et des écureuils à la place des pigeons. D'autant qu'au début ils étaient farouches les bougres. Quand on arrivait à les prendre en photo on était trop heureux. Il fallait d'abord marcher un peu pour trouver les "places à écureuils", ensuite point de salut si tu n'avais pas les poches pleines d'arachides et enfin, avec beaucoup de patience, tu leur lançais quelques appâts, tu cherchais le plus audacieu du groupe et tu attendais qu'il se décide à venir prendre l'arachide au bout de tes doigts. Et là tu es trop fier (ou fière).



Pour les futurs visiteurs qui viendront essayer, un conseil : toujours garder l'arachide AU BOUT des doigts. Notre chère Catherine vous le confirmera d'ailleurs, car vous risquez toujours de vous faire mordre, l'écureuil farouche voulant aller vite, il attrape ce qu'il y a de plus facile à mordre.

Faites un zoom sur la photo et imaginez la scène suivante.

Mais l'autre phénomène avec eux, c'est aussi leur transformation. En effet, à l'approche de l'hiver ils font des réserves. Et quelles réserves ! On pense toujours au petit écureuil des Caisses d'Épargne, qui accumule sagement ses petites noisettes au fond de son nid. bien nous pouvons vous dire qu'il en cache aussi beaucoup sous le manteau. Il faut dire que les hivers sont froids icitte, on les comprend. Pourtant, quelle différence entre les maigrichons timides du mois d'août et les petits bibendums boulimiques du mois de novembre. Il y a de quoi être surpris. Ils ne sont plus farouches du tout et ils ne vous trouvent vraiment pas drôle si vous n'avez rien à leur proposer (CF message précédent).


Là ils sont beaucoup plus lents et faciles à photographier :-)))

Cela aussi fait partie de la découverte et de leur charme. Et vu le plaisir que les Québécois ont en les voyant, je pense que l'on ne s'en lasse pas. Alors pour tous les amateurs, nous vous proposons de conclure sur ce que ces petits savent faire le mieux (en partie grâce à nous d'ailleurs) : MANGER.


MVI_0537
envoyé par famillemtv


7 commentaires:

Hélène a dit…

Je peux dire maintenant que j'ai vu un écureuil manger deux arachides en même temps ! Si c'est pas bien commencer une journée, ça...
Recevoir de vos nouvelles tôt le matin est un véritable baume pour tenir la journée.

Gracianne a dit…

2 arachides en meme temps? le gourmand! Trop mignon, merci!

G. moun a dit…

je n'en crois pas mes yeux , moi qui les ai vus en septembre je peux confirmer qu'ils ont doublé de volume et on voit la couche de gras sous le pelage .... Je ne ferai aucune comparaison qui me serait désagréable ...
Au fait Isabelle n'a-t-elle pas trouvé une recette "rôti d'é..." heu...non ,j'allais dire une bêtise .

Au fait , gracianne je vous ai répondu dans contraste 2 .

yowen a dit…

Dis donc c'est vrai qu'ils ont grossis... Heu les écureils!!! Moi aussi je serais tenté d'y gouter, un peu de patiance et isa va nous trouver une recette...

Papierre a dit…

Coucou, je rêve là ? Sur la vidéo de la Caisse d'Epargne, n'ai je pas entendu la voix de Félix avec (déjà) l'accent canadien ?
D'ailleurs, je vois bien Félix manger, lui, au moins TROIS arachides en même temps :-)))

zab a dit…

Félix a quelques intonations plus gluturales et moins nasales et des expressions québécoises du genre "ça goûte la fraise". Et puis il invente les siennes : les écureuils vont hibernider ... Mais t'inquiètes pas papierre, tu le comprendra ton petit fils. Il a pas tant changé que cela.
bises

Laurie-anne a dit…

ils sont trop mignons