vendredi 2 novembre 2007

Préparation au grand froid

Depuis quelque temps, les publicités changent. On nous parle beaucoup de pneus neige, d’abris voiture pour éviter d’avoir à déneiger avant de prendre sa voiture le matin …

La ville se transforme aussi. Les escaliers des maisons particulières s’ornent de tapis accrochés avec des barres dorées ou noires. Les arbres commencent à perdre leurs feuilles. Les Québécois suivent de plus prêt la météo : voir météo média Canada. L’autre jour, à Mc Gill des personnels ont déroulé des tapis dans le hall d’entrée qu’ils ont accroché avec du scotch. Je pensais qu’une réception s’organisait, comme d’habitude. Il faut dire qu’il y a toujours des animations dans le hall : des étudiants qui font du sport entre les portes battantes avec de la musique. D’autres étudiants qui vendent des gâteaux pour des œuvres de charité. Donc je demande quelle animation se prépare …. Et bien c’est la neige et les bottes des étudiants qui déversent en rentrant des kilos de neige qui se transforment vite en litre d’eau …. Oh là … Quelque chose se passe dans cette ville. Pourtant les températures sont toujours clémentes 6-10 voire même 15 degrés certains jours, le soleil brille et le ciel est bleu. Mais il ne faut pas s’y méprendre le froid va arriver avec son lot de neige mouillée, de sloche, de neige glacée … Bref plein de différentes sortes de neiges. Il paraît que les esquimaux ont même 22 noms différents pour nommer la neige. Il paraît que cela peut arriver à n’importe quel moment à partir de maintenant. Donc il faut se préparer.

Pour déneiger on était déjà équipé : lors d’une vente de garage (les personnes mettent sur le devant de leur maison ce qu’ils ont à vendre – genre mini-brocante et annoncent l’événement par des panneaux autour), Eric avait acheté une pelle à neige, on s’était dit que cela peut toujours servir.

Mais pour le reste, on n’avait rien. Alors on commence à poser des questions : comment on s’habille icitte l’hiver ? Alors on m’a prévenue, si tu ne veux pas avoir l’air d’un étranger de loin ni de près, oublie les vêtements de skis. On s’habille normal ici. Quand il fait vraiment froid, c’est pas mal de mettre des dessous longs et chauds pour éviter que le pantalon gèle sur la cuisse. Mais ce n’est pas indispensable. Ok. Par contre, il te faut à coup sûr des bonnes bottes de neige. N’attend pas les 1eres neiges si tu ne veux pas aller te battre dans la cohue des magasins comme tout le monde. Ok. Il faut acheter des bottes waterproof et non pas wateresistant (je connaissais pour le mascara et les montres mais pas pour les bottes). Il faut aussi qu’elles résistent à -20 degrés minimum, avec une bonne semelle épaisse et isolante. Il faut apprendre à lire les étiquettes et cela fait un peu peur …



Pour Félix, il faut aussi une bonne paire de bottes avec un chausson intérieur qui puisse se retirer pour le faire sécher sinon elles ne seront jamais sèches le lendemain pour retourner à l’école. Il lui faut aussi plusieurs paires de gants car il paraît qu’ils en perdent plein (je veux bien les croire). De plus, il faut toujours avoir des gants facilement accessibles le matin pour ne pas s’énerver après avoir enfilé les paires de chaussettes, les vêtements de neige, l’écharpe, le bonnet, avoir tout reposé pour faire encore un pipi et avoir tout remis et puis ne trouver qu’un seul gant. Il paraît que c’est énervant, parole de maman québécoise. Ok j’adhère à l’argumentation.

Alors, contrairement à notre habitude, on s’y prend à l’avance. On part en deux vagues pour magasiner. Et voilà le résultat : des bottes fourrées pour Elsa avec lacets pour faire mode et pouvoir les mettre par-dessus les pantalons.

Des bottes qui résistent a moins 50 degrés pour Félix (j’espère qu’on aura quand même pas besoin de vérifier l’exactitude des caractéristiques techniques des bottes de Félix).



Des bottes la Canadienne pour Isa qui a toujours froid aux pieds (avec un nom pareil et fabriquées ici cela ne peut être qu’adapté).



Des bottes fourrées pour Eric d’une marque similaire à la Canadienne et fabriquée ici.



Des bottes fourrées mais aussi colorées pour Fany.



On va côté écharpes bonnets et gants chez Simons. Alors là que de choix. On n’en revient pas de toutes ces couleurs, formes, matières. On se fait un petit échantillon. Il faut surtout ne pas manquer de gants. Comme Elsa en a déjà perdu une paire, on préfère s’équiper largement et ne pas chercher les gants le matin.



Elsa en profite pour nous faire la pose façon magasine de mode.




Ps: avec le nouveau mac et le clavier québécois, on a recupéré les accents et même circonflexes. C'est la fête. par contre on n'arrive plus à mettre en page le blog ... bon y a toujours un truc qui déconne.

6 commentaires:

Matitine a dit…

Merci, merci, merci pour toutes ces photos, ces couleurs et ces textes si vivants. On a l'impression d'être auprès de vous et de vivre l'aventure en direct. Continuez, c'est super.

papierre a dit…

Bonjour nouveau Mac :-))
vivement la connexion Skipe avec ISight ici aussi pour vous voir de plus près.

L'étiquette des bottes garanties à -50° est bien ce que je n'avais pas vu d'aussi effrayant depuis longtemps.
Bon courage pour enfiler tout cela le matin (et le faire enfiler aux enfants) avant de mettre le nez dehors, armés d'une pelle à neige.

Oui, avec les photos, on imagine bien mieux ce qui n'était encore qu'une simple vue de l'esprit. Merci

Grand-moun a dit…

L'expression "ça me botte" serait-elle d'origine canadienne?

GM a dit…

Attention à ma Zazou , si petite à la naissance (hi hi c'est pour faire plaisir aux filles ) elle risque un 25 de tension dans ces magasins . D'ailleurs je ne m'étonne plus qu'elle ait envie de perdre régulièrement bonnets et charpes ....En bons parents vous ne la laisseriez tout de même pas aller tête nue .

Gracianne a dit…

"Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'hiver" qu'il chantait Gilles Vigneault.

zab a dit…

Le grand froid annonce est bien quelquechose qui nous effraie un peu papierre. on pourra vous publer des massages de poesie canadiennes sur le theme du froid, on en a lu deja quelques unes sur ce pays de froid graciannce. mais avec les bottes canadienne on espere que cela va nous botter quand meme. Elsa est quand meme solide maintenant pur affronter cela. rassure toi grand moun on va bien l'emmmmitoufffffler... si elle se laisse faire...
continuez a laisser des messages, cela nous rechauffe le coeur. on a l'impression d'etre un peu moins loin matitine.