jeudi 1 novembre 2007

Des Générations en classe maternelle.

Propulsées, à la demande de l'institutrice, dans la classe de Félix, Isabelle et moi devons tenter de faire comprendre aux chères têtes blondes la succession des générations, le temps qui passe, les changements qui s'y rapportent.

On se lance; Isabelle : "je m'appelle Isabelle et je suis la maman de Félix".

Moi " je m'appelle Martine et je suis la grand - mère de Félix ; pourtant je suis aussi la maman d'une fille ; De qui donc suis-je la maman ? "

Félix radieux lève le doigt (parce que dans cette école les enfants lèvent le doigt avant de parler) mais la maîtresse lui fait comprendre que c'est trop facile pour lui, qu'il doit laisser parler les autres.

Alors, débute le "massacre " : les enfants répondent à nos questions : " tu es la maman de ta fille" , "de ta soeur " " de la soeur de Félix ". La petite blonde aux yeux bleus pétillants, désignant Isabelle du doigt " tu es la maman de la maman de Félix "…..



"ah bon " ... Surprise chez certains ... qui nous observent l'une après l'autre.

Isabelle et moi exposons alors les photos, rangées par ordre chronologique de 5 générations depuis ma grand - mère jusqu'à Félix Bébé , à différentes époques de leur vie.
Isabelle : " qui est la petite fille sur la photo en me montrant à l’âge de 2 ans? "Les enfants : " ta fille" ,"ta soeur " "ta grand -mère "

Isabelle : "et sur cette photo de 3 personnes qui est celle du milieu ? Les enfants : " la soeur de Félix " "ta mère " " ta grand mère". Une fillette " moi j'ai une grand-mère , mais ma maman ne veut pas que j'en aie "


L 'exposé continue, les idées se mettent peu à peu en place; pas chez tous ... A un moment Félix cessa de sourire au milieu des réponses qui fusaient, le regard au bord du doute, et je m'amusai à imaginer ce qu'il pensait à cet instant. Peut-être: "se pourrait-il qu'avant ma naissance maman ait pu être la soeur de Fany " ou " quand je serai papa , maman restera-elle ma maman ou deviendra-telle ma grand - mère ?" Mais le sourire revint vite. Pour l'instant il a des certitudes et la séance est finie.



Les enfants chantent alors toutes leurs comptines pour nous remercier. Mais c'est moi qui les remercie pour ce bain de fraîcheur, d'enthousiasme, de naïveté.

Ils n'ont pas tous bien compris, tant pis ... c'est bientôt Halloween ...Et ça c'est important.

3 commentaires:

Gracianne a dit…

Excellente experience, ca a l'air super la maternelle au Quebec.

GM a dit…

Dans cet exposé , on a peu donné de place aux hommes ... faudrait pas érafler l'égo du gosse qui pourrait penser que d'autres gars ont beaucup compté dans notre vie avant lui ...

zab a dit…

Je te trouve tres belle en fleur. L'ego de Felix est difficilement attaquable. Avant de se coucher "tu sais que je t'aime mon cheri". "oui maman, tu m'aime parceque je suis tres beau".